[ atelier ] Editathon Art & Feminism. Archives nationales, Paris. 5-6 mars 2016

Un marathon d’édition international pour les femmes et les féminismes, par les arts, sur la plateforme Wikipédia. 

Editathon ART+FEMINISM, 5 et 6 mars 2016

Inscriptions → ICI ← 

Sur la plateforme Wikipédia, moins de 15 % des contributeurs et contributrices s’identifient comme femmes. Afin de rétablir les inégalités de genre qui creusent la plateforme des savoirs la plus visible et référencée sur internet, l’Editathon Art+Feminism aura lieu pour la deuxième année consécutive à Paris. En synchronie avec plus de trente localités différentes dans le monde, vous êtes invité-e-s aux Archives nationales de Paris, à rejoindre une communauté plurielle et ouverte qui se solidarisera par les arts, pour rétablir ensemble ce déséquilibre.

Si l’espace réel et l’espace web sont intrinsèquement liés, agir ensemble sur l’un pourra faire levier sur l’autre. 

Seul-e-s ou en équipe, il vous est proposé de créer, d’améliorer ou de traduire des articles en lien avec les féminismes et les arts, sur Wikipédia. Par le formulaire d’inscription, vous pouvez proposer un sujet à l’avance sur des femmes dans tous les domaines des arts et de la culture (femmes artistes, créatrices, auteur-e-s, commissaires d’exposition, etc.), sur des mouvements, des concepts (Mouvement de Libération des Femmes, théorie queer, cyberféminisme, etc.). Il peut s’agir de créer un article, d’en améliorer un, ou d’en traduire un. Des sujets vous seront aussi proposés sur place, préparés à l’avance par les complices du marathon (voir les modalités d’inscription ci-contre).

Afin de partager ensemble les problématiques sous-jacentes à l’événement, vous pouvez aussi proposer de discuter d’un sujet : un capteur sonore vous permettra d’enregistrer vous-même les discussions dans un espace dédié et ainsi les partager sur le web. Deux discussions animées avec des personnes invitées spécifiquement vous seront proposées les samedi et dimanche à 16h. Elles se concentreront sur les inégalités de genre dans la production de connaissances et son partage, dans l’art et sur le web (voir les détails ci-contre, le programme complet sera bientôt annoncé).

Les sujets de discussion et de travail proposés sur le formulaire seront annoncés dans un calendrier en amont du marathon.

Vos enfants seront accueillis en garderie ou en atelier, sur inscription au préalable (voir les détails ci-contre). Une restauration accompagnera aussi l’effort tout au long des deux journées, et une soirée-concert orchestrera la pause le samedi soir (voir les détails ci-contre).

Artistes, wikimédien-nes, archivistes, commissaires d’exposition, chercheuses, étudiant-e-s en arts et métiers de la cultures, chefs cuisinier-e-s, puéricultrices, DJ, performeuses, musiciennes, etc ; une écologie de practicien-nes engagé-e-s travaillent ensemble par et pour Lafayette Anticipation, Wikimédia France, Bumplab, E2S Développement, LENTONIA RECORDS, Art+Feminism, le Master 1 Métiers des Arts et de la Culture de l’Université Paris 1 Sorbonne, pour produire l’Editathon Art+Feminism de Paris et permettre ainsi une dynamique collective et ouverte.

Hanna Alkema, Annie, Laetitia Badaut Haussmann, Helène Bertin, Sébastien Borderie, BumpLab (Eleonore et Alexandre), Chahinez Bourouaih, Alsy Bustamante, Sarah Chabrier, Chaoborus, Chahinez Bourouaih, Jagna Ciuchta, Maxime Coulbeaux, Marie Delas, Diaz Clément, DeuxPlusQuatre, Mimosa Echard, Mélanie Favel, Romain Guillet, Harmonia, Sarah Holveck, Aaron Flint Jamison, Judith Juillerat, Lévana Gautier, Briac Geffrault, Danai Giannoglou, Thibaut Girard, Fabienne Guinot, Emmanuelle de Héricourt, Pauline Hervault, Flora Katz, Tarik Kiswanson, Oleksandra Khrypko, Kvardek du, Océane Le Corre, Anna Lee, Mélaine Loison, Stéphanie Mahé, Léa Malgouyres, Juliette Marie, Adélaïde Martin, Ivanoé Masset, Margot Miossec, Agathe Moley, Guilhem Morand, Anne-Marie Morice, Camille Morineau, Laura Moulinoux, Lauriane Napodano, Stéphanie Noël, Nattes à Chat, Léna Ollivier, Lentonia Records, Paul-Antoine Parot, Elodie Petit, Léa Perier, Elise Pierre, Eva Poncet, Pyb, Barbara Quintin, Alexandre Rabineau, Yeelen Raynaud, Camille Richert, Clémentine Rougier, Anne Rousseau, Justine Rousseau, Clothilde Rouiller, Sylvain Ruault, Martina Sabbadini, Shonagon, Jeanne Turpault, Eden Tinto Collins, Alexia Vahlas, Christina Vatsella, Alexia Vittori, X-Javier.


« Le présent de nos savoirs »: 6 ateliers au Hub Lafayette Anticipation

Programmé sur toute l’année, l’atelier Le présent de nos savoirs s’est concentré sur la plateforme Wikipédia et les féminismes, constituant une équipe d’accueil et de formation présente aux Archives nationales pour le marathon.

Des étudiant-e-s du Master 1 des Métiers des Arts et de la Culture de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, accompagnés par Sylvia Frederiksson chargée de cours et designer, auront reçu une formation similaire qui s’étend sur trois séances, dont une présentée par l’artiste Laetitia Badaut-Haussmann.

Les deux premiers ateliers, respectivement animés par l’artiste Katinka Bock et la chorégraphe Emmanuelle Huynh ont permis de créer, en collaboration avec Kvardek du, les notices de l’artiste Miriam Cahn et de la chorégraphe Jennifer Lacey.
Le troisième atelier aura lieu le lundi 22 février, sera animé par Marie Voignier et Kvardek du. Il portera sur les monteuses dans le cinéma, Claire Atherton et les films de Chantal Akerman.

Depuis décembre 2015, la série d’ateliers d’édition web « Le présent de nos savoirs » transmet, aux côtés des artistes, des outils pour le partage et la production des savoirs sur internet, tout en interrogeant les déséquilibres qui les constituent. Quels espaces, quelles modalités d’actions et quels enjeux dans cette nouvelle écologie des savoirs ? Quelles sont les voix manquantes et comment y remédier ?

A partir d’un cas pratique proposé et présenté par un artiste, « Le présent de nos savoirs » nourrit la capacité d’agir de chacun-e sur ces nouvelles plateformes tout en générant un savoir absent de ces espaces. Tour à tour, les artistes puis les participants deviennent les producteurs, passeurs et garants du sujet présenté, ensuite accessible à tous sur la plateforme Wikipédia.

Le présent de nos savoirs
Prochaine séance, lundi 22 février avec Marie Voignier et Kvardek du : les monteuses dans le cinéma, Claire Atherton et les films de Chantal Akerman.

Marie Voignier est artiste, elle vit et travaille à Paris. Après des études scientifiques et un passage à Berlin où elle commence la photographie, elle rentre à l’école des beaux-arts de Lyon et réalise ses premières vidéos. Depuis, elle a réalisé notamment Le bruit du canon, Hinterland et Hearing the shape of a drum. Son premier long métrage L’hypothèse du Mokélé-Mbembé est sorti en salle en 2012. Elle enseigne l’art et le cinema à l’école nationale supérieure des beaux-arts de Lyon.

🕐19h00-22h00
📍Hub Lafayette Anticipation
46 rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie

Sur inscription seulement, par e-mail en cliquant ICI. Ateliers limités à 23 participant-e-s.

Laisser un commentaire