[ atelier ] Expédition de données dans le quartier de la Chapelle. Paris. 13 octobre 2015

Un observatoire citoyen des données urbaines à la Chapelle

Lieu : Centre social de Torcy 75018 Paris 2 Rue de Torcy, 75018 Paris, France
Date :  mardi 13 octobre 2015 de 13.00 à 21.00

INSCRIPTIONS

PROGRAMME

13h-18h : Workshop Expédition de données
18h-19h : Présentation : un observatoire citoyen des données urbaines à la Chapelle
19h-21h : Débat et échange convivial

13h-17h – WORKSHOP
Expédition de données

Après un atelier de découverte sur l’usage des données réalisé avec l’association Open Knowledge Foundation, nous proposons de produire et d’exploiter des données sur les nuisances sonores dans le quartier La Chapelle.

Les données sur les nuisances sonores proviennent à la fois des données ouvertes existantes et disponibles via les plateformes de partage de données publiques et de la collecte réalisée dans le quartier.

L’atelier permettra de réaliser des visualisations de ces données qui pourront être mises en regard des travaux d’enquêtes réalisés par les habitants dans le quartier.

18h-19h – PRÉSENTATION DÉBAT
Un observatoire citoyen des données urbaines à la Chapelle

Ressources numériques essentielles, les données offrent aux individus une opportunité inédite de produire ensemble de nouvelles connaissances et de répondre à des besoins de la société civile.
Des projets de base de données collaboratives comme Open Street Map ou Open FoodFacts ont révélé l’ampleur du pouvoir des citoyens en tant que producteurs et gestionnaires de données comme biens communs.
La connaissance, l’analyse et la maîtrise des données urbaines sont donc un levier d’action pour la société civile.

Elles ont donc un rôle à jouer pour soutenir les porteurs de projets dans le développement de leurs actions.
La compréhension et l’appropriation des données d’un territoire :

  • permettent de comprendre des phénomènes urbains
  • permettent de produire du dialogue, de la concertation et provoquer la prise de décision
  • mettent en capacité les individus en vue d’appréhender des problématiques de quartier et agir dessus.

Un laboratoire de quartier dédié à la donnée, c’est donc :

  •     contribuer à la cogestion de la vie de quartier
  •     agir à de petites échelles
  •     mobiliser des compétences singulières et porteuses d’innovation

Laisser un commentaire